Nous contacter

Les tentatives frauduleuses au CPF se multiplient !

Le CPF (Compte Personnel de Formation) est un dispositif d’aide à la formation continue. Crédité en euros depuis janvier 2019, le dispositif est devenu la cible des arnaqueurs. La problématique est donc à se prémunir contre les arnaques au CPF. Voici quelques conseils pour protéger votre CPF de toute escroquerie.

A partir de l’instant où une personne vous parle de CPF au téléphone… raccrochez !

Depuis quelques mois, beaucoup de français reçoivent des appels et de mails de soi-disant conseillers en formation qui ont tendance à utiliser des arguments de ventes plus ou moins honnêtes concernant vos droits CPF et quant à son utilisation.

Ne vous précipitez surtout pas dans le choix d’une formation, vos droits sont acquis ! Seules les heures DIF, doivent être intégrées à votre compte avant le 30 Juin prochain.

Pour cela, n’hésitez pas à contacter un conseiller inlingua qui vous accompagnera dans vos démarches. Découvrez notre centre de formation en langues à Lille ou encore notre centre de formation en langues à Dijon.

Créer son CPF soi-même

Pour la création d’un compte personnel de formation, l’insertion de données personnelles est nécessaire. C’est donc un risque que de confier la création de votre CPF à une tierce personne. Occupez-vous vous-même de cette tâche qui n’est d’ailleurs ni chronophage, ni difficile. Il vous faudra simplement vous rendre sur le site officiel dédié à cette fin, à savoir moncompteformation.gouv.fr et suivre les instructions.

Utiliser un mot de passe complexe

Lorsque vous vous lancez dans la création de votre CPF, veuillez utiliser un mot de passe qui sera très difficile à pirater. Un mot de passe complexe est celui qui comporte au moins 12 caractères de 4 types différents. En clair, votre mot de passe doit par exemple contenir au moins :

  • une lettre majuscule,
  • une lettre minuscule,
  • un chiffre,
  • un caractère spécial.

Vous avez également la possibilité d’utiliser un moyen mnémotechnique. Il s’agira de faire toute une phrase et de créer le mot de passe à partir de la première lettre de chaque mot. Par exemple, la phrase  »Paris est la 1ère ville de mode, devant Milan, Londres et New-York » peut donner le mot de passe  »Pel1vdem,dm,leN ».

Se renseigner sur l’organisme de formation

Les cybercriminels n’hésitent pas à contacter leurs cibles pour leur proposer des formations. Avant de vous inscrire à un module de formation dans un organisme qu’on vous aurait proposé, prenez le temps de faire une petite enquête. Recherchez des informations sur la structure en question via Internet et dans votre entourage. Vérifiez si l’organisme existe réellement et depuis quand, et si elle possède un numéro d’agrément. Les avis des précédents stagiaires sont également importants.

Apprendre à détecter le hameçonnage

Le hameçonnage (ou le phishing) est le mode opératoire préféré des pirates de CPF. Avec un peu d’attention, vous pouvez déjouer les plans des arnaqueurs.

Vérifier l’adresse du courriel de l’expéditeur

Lorsque vous recevez un mail d’un quidam, contrôlez toujours l’adresse du courriel. Si cette dernière n’est pas conforme aux standards habituels, c’est qu’il y a déjà un problème. Aussi, vérifiez si l’adresse est celle d’une entreprise ou d’un particulier. Déplacez la souris sur l’hyperlien du message sans cliquer dessus. Vous saurez ainsi si l’adresse web correspond à celle d’un organisme de formation reconnu ou non.

Faire attention à l’orthographe

L’orthographe peut trahir un projet d’arnaque. Si un message contient beaucoup de fautes flagrantes, vous devez logiquement avoir des doutes sur la crédibilité de l’expéditeur. Une entreprise de formation sérieuse ne peut pas se permettre d’envoyer des messages remplis de fautes.

Explorez notre site pour télécharger notre guide CPF et trouver une formation qui correspond à votre objectif et qui s’adapte à votre emploi du temps. Et n’hésitez pas à contacter nos conseillers qui vous accompagneront u mieux dans vos démarches.

Laisser un commentaire